La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Invité le Dim 13 Nov 2016 - 18:22

Ok pour l'intérieur, mais si tu résine l'extérieur avec de la toile y'a pas besoin du G4 ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Dim 13 Nov 2016 - 18:29

Je confirme, le G4 ça pue...
Par contre ça s'étale comme de l'eau... j'en avais préparé un peu trop...

Michmich70

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par pif. le Lun 14 Nov 2016 - 7:32

bonjour Bien l'bonjour ;
Bertrand, ici il me semble que le bordé de coque est fait en Balsa, donc très fragile et le G4 renforcera sa dureté .
Michmich, je me trompe pour le Balsa du bordé ?
avatar
pif.

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Lun 14 Nov 2016 - 7:47

Effectivement, le G4 à l'intérieur va me permettre d'imperméabiliser le bordé en balsa, qui risquerait sans cela de pomper l'humidité et de pourrir...

Michmich70

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Lun 14 Nov 2016 - 9:18

L’odeur pestilentielle du G4 étalé hier en fin d’après midi s’est bien rependue dans tout l’appartement. C’est pourquoi, maintenant que les effluves se sont dissipés, j’ai décidé d’en remettre une couche. Cependant comme cela reste un prototype expérimental, voici ma dernière couche de G4 avec un pigment noir inclus:

Avouez que cela a de la gueule.

Je vais utiliser le reste de la matinée à faire quelques course, ce qui donnera je l’espère le temps à ces vapeurs puantes de se dissiper. Demain, je commencerai par le ponçage de la coque, puis je vais armer cette coque à l’aide d’Epoxy et d’un léger tissu de verre.
Parallèlement, je me pose une question, dois-je envisager un pied de mât unique ou un dispositif permettant de le régler ? (exemple: plaquette d’alu à perçages multiples)….

Michmich70

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par JPA le Lun 14 Nov 2016 - 12:10

Hello,
Il est toujours beaucoup plus intéressant de se garder la possibilité de faire des réglages. Cela permet de mieux comprendre les réactions du bateau. Si tu optes pour une platine ou un rail de réglage en pied de mât, n'oublies pas de mettre une épontille (un pilier) à l'intérieur de la coque entre le pont et le fond de la coque, sinon le pont risque de s'enfoncer sous l'effort de compression du mât.

JPA

Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Lun 14 Nov 2016 - 12:12

Il y a un couple juste en dessous, cela devrait suffire...

Michmich70

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par JPA le Lun 14 Nov 2016 - 12:20

OK, si c'est un couple plein ou avec un renfort milieu, alors il n'y a aucun problème !

JPA

Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par timcent le Lun 14 Nov 2016 - 17:29

Bijour

Un pied de mat reglable:!?
- sur un bateau qui existe depuis fort longtemps, est ce utile? les posts relatifs à ce bateau m'entionnent ils le fait que le mat, sur son plan d'origine, n'est en fait pas correctement placé!?
- sur un prototype, cela prend tout son sens

Si l'on fait un pied de mat reglable:
- avec un mat haubanné, il faudra s'assurer que l'on peut toujours accrocher les haubans sur le pont (2 points d'accroche devraient suffire)
- si le mat a des barres de fleche alors il faudra faire autant de fixation des haubans qu'il y a de positions possibles pour le mat

Bonne journée
avatar
timcent

Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Lun 14 Nov 2016 - 18:35

Merci,
Si c'est trop compliqué et que cela n'apporte rien de bien tangible, ce n'est peut-être pas utile de poursuivre dans cette voie...

Michmich70

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Papynano le Lun 14 Nov 2016 - 20:30

Bonsoir
Sur le voilier grandeur que j'avais il y avait une pièce en T à l'envers avec plusieurs encoches et le pied de mât venait s’emboîter dessus c'était tout simple comme principe.
Je n'avais pas plusieurs cadènes pour fixer les haubans et les bas haubans .La pièce en T faisait une trentaine de cms et devait avoir quatre encoches.
Après chaque hivernage je remettais le mât dans l'encoche ou il était au début sans me poser de questions.
avatar
Papynano

Age : 74

http://Passion-usinages forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par timcent le Lun 14 Nov 2016 - 22:38

bonsoir,

apres reflexion et lecture de la traduction de la construction du palo, et dans une optique esthetique (tout aussi importante que la bonne marche de son bateau):
- pas de haubans, mais un jonc carbone de plus gros diametre. Sur le waboo je mets du 10mm, du 8 suffirait!?
- une solution tres simple pour un mat sans haubans et que l on souhaite deplacer ( j ai vu que les rg65 ont 2 emplacements), tu implantes 2 ou 3 tubes carbone du diametre superieur au mat, dans la coque, et sortant au niveau du pont.
- soigner vit de mulet et tete de mat car ceux du constructeur sont faits a la va vite, et pourquoi pas avec des roulements a billes (cf post waboo)
- la quille du palo est plate sauf erreur, alors pourquoi pas une "vraie" quille avec un joli profil

Faire joli ce n est ni plus long (ouais ben surtout quand c est terminé!!) ni plus difficile

bon courage
avatar
timcent

Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par pif. le Mar 15 Nov 2016 - 7:35

bonjour  Bien l'bonjour;
Même si le Palo de Agua peut être utilisé comme modèle de début, l'esprit de l'inventeur fut la compétition à pas chère
Pour le mât, sur le mien ( balestron ) le tube de Carbon était de 6 mm avec une bague Laiton au niveau du pont celui-ci dans un tube Alu.
Pour en savoir plus sur les RG 65
avatar
pif.

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Mar 15 Nov 2016 - 13:39

Merci pour tous vos conseils et le lien...

Michmich70

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Mar 15 Nov 2016 - 13:40

Chose promise chose due. Après la très longue séance de ponçage obligatoire, une petite préparation pour la mise en œuvre de L’Epoxy n’est pas de trop. C’est un produit que j’ai déjà utilisé lors de la construction d’un Doris en contre plaqué de 5mm suivant la méthode du cousu collé. J’ai donc une petite expérience dont je vais essayer de vous faire profiter.





J’ai mes habitudes et je rechigne à verser directement des pots qui finissent par être couvert de coulures poisseuses. Pour prélever une dose précise, j’utilise des seringues de deux types, la grosse pour l’Epoxy, la petite pour l’additif. Si la grosse peut servir presque indéfiniment, la petite doit être changée régulièrement car le durcisseur est très corrosif. Les abaisses langue pour faire le mélange et la balance pour respecter les proportions car il y a une différence entre les poids et les volumes. Un petit gobelet, un pinceau et une raclette plastique. Sans oublier les gants car l’Epoxy est très allergène, il convient donc d’éviter tout contact sous peine de ne plus pouvoir s’en servir un jour…
Ne pas oublier de vérifier la température ambiante avant de l’utiliser. La température idéale est de 20°C (en dessous de 18° mieux vaut renoncer). Suivant la température la polymérisation sera plus ou moins rapide. Dans les fortes chaleurs, ne pas oublier que tenir le pot dans le creux de la main, accélère davantage le processus. Lorsque le pot se met à chauffer, le poser immédiatement et cesser de l’utiliser. Attention à ne pas le poser sur un revêtement plastique… ça fond…
Bulle :
Pour éviter l’apparition de petite bulle dans l’Epoxy, travaillez à température constante ou diminuant, jamais en augmentant. Les bulles sont causées par le dégazage du bois : quand la température augmente, le bois exsude de la vapeur d’eau et c’est ce qui cause ces bulles qui restent prisonnière dans l’Epoxy.
Blush :
Certains Epoxy produisent un « Blush », pellicule grasse soluble à l’eau, en polymérisant, surtout s’il ne fait pas très chaud. Celui-ci s’élimine à l’eau chaude. Il est indispensable de l’éliminer avant de peindre, vernir ou passer une nouvelle couche.
Une fois les deux composants dans le gobelet, résine et durcisseur doivent être mélangé intimement. L’essentiel des problèmes liés à l’Epoxy vient d’un mélange imparfait. Il faut donc se force à touiller pendant au moins une minute. Comptez lentement jusqu’à 100 pendant que vous mélanger vigoureusement…
Comme vous avez préparé votre tissu avant tout cela, il ne reste plus qu’à verser une petite partie de la préparation sur le tissu et de l’étaler doucement avec la raclette en évitant les faux plis et de continuer jusqu’à ce que tout soit délicatement imbibé. Le pinceau, permet les petits rajouts là ou il y a des manques de produit. Il est aussi très utile lorsque l’on doit tamponner pour replacer une partie de tissu soulevé.



Lors de cette opération, noyer la trame ne sert à rien et serait même plutôt contre productif car c’est le bois que l’on veut armer, pas l’Epoxy. Pour obtenir un excellent matériau composite réunissant les caractéristiques mécaniques du bois et du tissu de verre, le tissu doit se coller à la surface du CP et l’on doit encore apercevoir la trame de celui-ci à la fin de l’opération. Voici un bon repère visuel, là ou c’est blanc, le tissu n’est pas bien collé, si c’est terne et que l’on voit la trame c’est super, si c’est brillant, il y a trop d’Epoxy.
Voici l’aspect que cela doit avoir :

Si vous appliquez plusieurs couches d’Epoxy, l’idéal est de le faire rapidement, dès que la couche appliquée est suffisamment dure (dans les 2 à 8 h), afin que les couches successives se « soudent » ensemble. . Si plus de temps est passé, poncez légèrement la surface pour favoriser l’accroche.
Et ainsi de suite selon vos choix (attention tout de même n’y prenez pas trop goût, cela fini par peser)…

Michmich70

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par pif. le Mar 15 Nov 2016 - 16:27

bonjour Bien l'bonjour ;
Démonstration verbale intéressante mais tu a oublier de dire que l'idéal pour le mélange est une part égale en poids du mélange préparé de résine que celui de la fibre de verre .
Pour ma part, je passe la résine en fine couche sur le sujet et ensuite j'applique la fibre que je lise avec une spatule souple ( une veille carte de téléphone )
Pour dé buller, il y a aussi le rouleau composé de rondelles éventails cotte à cotte sur manche de petit rouleau à peinture
Pour le reste génial
Ha oui, moins chère que les baisses langue , les bâtonnets de glace Magnum ( j'aime bien )
Pour revenir au différents emplacement du mât, ils sont deux ou trois différents parce que il y a 3 jeux de voiles dans la jauge , et leur centre vélique change .
avatar
pif.

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Jeu 17 Nov 2016 - 8:33

Bonjour,
Je ne l'ai pas dit parce que je l'ignorais. Avant cela je n'avais fait que de la grandeur réelle. J'ai d'ailleurs regretté très vite l'ignorance de ce principe car j'avais préparé trop d'Epoxy...

Michmich70

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Lun 20 Nov 2017 - 6:15

Bonjour,
La vie n'est pas un long fleuve tranquille et je viens d'en refaire l'expérience à nouveau. Il y a un an presque jour pour jour que j'ai abandonné ma construction. Les problème et les lourd nuages noirs qui allaient avec son maintenant éloigné et me voici de retour pour continuer cette construction. Pour finir enfin cette construction et passer à autre chose, j'ai choisi de lui poser un mat et un jeu de voile moyen qui viendront directement de Pierrelatte. Un dernier coup de ponçage histoire de reprendre la main et je pourrai détacher la coque de son chantier et passer au travail d'intérieur...

A bientôt pour les prochaines étapes.

Michmich70

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Ven 1 Déc 2017 - 12:06

Une fois la coque poncée jusqu'à l'os, j'ai entrepris d'aménager l'intérieur. Ce n'était que quelques collages sans importance aussi n'ais-je pas pris la précaution de prendre des photos. Je me rattrape avec la mise en résine de cet intérieur qui, je l'espère, évitera au balsa de moisir. J'ai ajouté au mélange quelques gouttes de peinture acrylique pour la deuxième couche. Cela égaye et en même temps permet de vérifier que j'en ai bien mis partout.


Je ne résiste pas à l'envie de vous présenter mon Noël avant l'heure...



Un mini tour à métal qui va me servir à usiner de toutes petites pièces en alu ou  en laiton, tel que les réas de poulie et d'autres encore...


Cette deuxième vue permet de mieux constater la miniaturisation de la bête


Admirez ce gigantesque foret à centrer de 0,8 mm


Et  que dire de cet outil carré de 6x6 mm avec sa pastille carbure brasée.

Bien entendu, la précision des verniers n'est pas tout à fait au  rendez-vous et la précision ne sera que de l'ordre du dixième, mais qu'importe,  je me suis réellement fait plaisir dès les premiers copeaux....

Michmich70

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par pif. le Ven 1 Déc 2017 - 16:28

bonjour Bien l'bonjour;
fou Oups, j'avais cru que tu avais reçus un nouveau réglet mondieu
Belle couleur intérieur, mais celle de l'extérieur ? Si tu fai de la compétition avec, évite des couleur trop flachi qui attire les yeux des juges silence
Pour l'imprécision des verniers sur un petit tour, la technique est de faire les réglages avec un comparateur ( en l'occurrence ici il t'en faudra 2 )
avatar
pif.

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Sam 2 Déc 2017 - 12:51

Bonjour,
Merci de votre commentaire. C'est ma première maquette navigante radio commandée. Quelque soit votre âge, il faut toujours commencer simple pour apprendre. J'ai d'autres projets pour la suite. Par contre pas de compétition prévue, juste un plaisir égoïste pour l'instant.

Aujourd'hui, l'intérieur étant sec, une petite couche d'époxy teinté noir dans la masse afin de finir la coque.




Ne vous laissez pas abuser par l'aspect, les lampes qui  se reflètent plus le flash, y sont pour beaucoup. De toute façon , j'ai prévu un ponçage à l'eau, un apprêt carrosserie, re ponçage à l'eau et une peinture  la bombe...

Michmich70

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par bud.fr le Sam 2 Déc 2017 - 17:46

Salut Mich

Attention quand même au poids, multiplier les couches, de peinture, de fibre ou autre, fini par faire du poids.

Ça va dépendre de ce que tu cherches, performance ou esthétique.

A+
avatar
bud.fr

Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par pif. le Sam 2 Déc 2017 - 18:00

bonjour Bien l'bonsoir;
Le poids est l'ennemi de cette classe RG 65
La documentation que j'avais consultée pour le mien http://mccr78.com/index.php/bateaux/voile/132-construction-du-palo-de-agua?showall=&start=29
avatar
pif.

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Sam 2 Déc 2017 - 18:23

Bonsoir,
Je suis la même méthode...
Avant la dernière couche j'en étais à 160 gr. Je cherche d'abord à  faire du beau dont je puisse être fier, s'il flotte dans ses lignes, sans prendre l'eau et que j'arrive à faire des rond dans l'eau ce sera déjà bien. Ensuite je deviendrai plus exigeant...
De toute façon, c'est ma première construction. Une initiation en quelque sorte. Le but est multiple:

a) Il me fallait bien débuter par quelque chose. Afin de comprendre le vocabulaire, apprendre l'ordre des choses, maîtriser davantage l'usage des produits et appréhender correctement la radio commande.

b) Nouvellement inscrit à un club qui ne dispose pas d'un local, les rencontres entre membres se font au bord de l'eau et ce n'est pas drôle d'y venir les mains dans les poches admirer les autres faire des rond dans l'eau. La seule solution est donc d'avoir un bateau.
c) J'ai d'autres envies navigantes à  réaliser, alors je me crée de l'expérience et lorsque j'attaquerai le bateau suivant, j'irai apprendre à naviguer de temps en temps avec celui là...

D'ailleurs, la coque suivante sera à virure, mais je ne sais pas encore de quel modèle, l'idéal, puisque je voudrais ensuite réaliser un vieux gréement de travail (Gazelle des Sables) serait un vieux voilier de course dans les 70/80 cm me permettant de réaliser des poulies et autres accastillages ou un IMOCA parce que ça me plait bien visuellement.... Si vous avez des idées...

Michmich70

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par pif. le Sam 2 Déc 2017 - 18:40

bonjour Re;
Un jolie petit bateau à voiles http://bateau-modelisme.eklablog.com/seabird-voilier-cotre-aurique-yacht-de-1910-c25358394
Ou juliet du même auteur j'ais les plans et livrets des deux
avatar
pif.

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum