Petit cheval : histoires de ..............

Aller en bas

Petit cheval : histoires de .............. Empty Petit cheval : histoires de ..............

Message par Invité le Sam 16 Fév 2013 - 9:12

Salut! :(
C'est la bonne période pour parler de petit cheval . !
Et si vous voulez tout savoir sur le petit cheval ; suivez le boeuf !! roi

Voilà un moment que l'on parle de Petit Cheval, mais son emploi dans nos installations presente-t'il un intérêt , autre que le plaisir de mettre de la belle ferraille?
Faut-il alimenter la chaudière avec ou employer une pompe attelée ? Pourquoi, il n'y a pas de pompe attelée sur les locomotives ?
Quelle différence de débit entre les deux pour une même consommation d'énergie ???
Autant de questions que je me suis posé ,.............et que j'ai posé !!!

De mes différentes discussions en la matière, je peux vous rapporter les choses suivantes.
Il est bien entendu que vous pouvez alimenter le sujet de vos expériences, connaissances et autres informations qui pourraient nous éclairer. Ce sujet doit être construit et documenté par tous. salamalec

En fait le terme de "petit cheval" ne s'applique pas vraiment à la pompe alimentaire destinée à remplir la chaudière mais plutôt à une pompe auxiliaire pouvant servir de pompe à incendie ou de pompe d'épuisement pour les cales.
Le terme est apparu sur les derniers grands voiliers qui naviguaient encore au commerce. Les équipages étaient très réduits, souvent pas plus d'une vingtaine de personnes pour un navire de plus de 100 mètres de long et ces navires étaient équipés d'une petite installation à vapeur non pas pour la propulsion mais pour faire marcher des treuils. Ces treuils utilisés pour manoeuvrer les voiles permettaient de ne mobiliser que deux ou trois personnes au lieu d'une vingtaine auparavant pour faire la même chose. Cette installation permettait aussi la manoeuvre du guindeau, grand "bouffeur" d'énergie. Il y avait également le "petit cheval" qui était une pompe auxiliaire affectée à la lutte contre l'incendie et au pompage des cales. Cette pompe servait de plus à rincer le pont ou la chaîne d'ancre lors de manoeuvres de mouillage.
Le bruit émis par le couinement des presse-étoupes mal entretenu était assimilé par les marins au hennissement d'un cheval, nos amis d'outre-manche qui n'ont pas la même oreille ou qui ont plus de respect pour le noble animal l'appelait "the donkey". L'usage est resté dans la marine marchande de désigner la pompe à incendie sous le terme de "cheval de lavage".
Imagine mon étonnement lors de mon premier embarquement lorsque le bosco m'a demandé de mettre en route le "cheval de la vache" (cheval de lavage, avec l'accent breton) !
Voilà donc l'explication des lasagnes douteux ! sifflote
 
Pour en revenir au pompes attelées à bord des locomotives, le principal inconvénient est évidemment le fait de ne pas pouvoir refaire le niveau de la chaudière à l'arrêt.
Giffard avec son injecteur a résolu le problème en faisant gagner de la place du poids et de l'argent (prix d'un injecteur : nettement moins qu'une pompe + pas d'entretien). Le prélèvement de puissance de la pompe sur la machine est tout à fait insignifiant et de toute façon si cette puissance n'est pas prélevée sur les roues elle est prélevée sur la chaudière ce qui revient strictement au même puisque la vapeur prélevée pour le fonctionnement de la pompe ne peut pas servir à faire marcher les roues.
Ce genre d'injection, c'est le pied sur une "Haut le Pied" ! (seuls les cheminots peuvent comprendre!)
Les manches à eau que l'on voit dans les westerns servent à remplir le tender mais pas directement la chaudière (il faudrait pour cela faire chuter la pression à zéro et remettre ensuite en pression). Nos amis anglais ont mis au point sur certaines de leurs locomotives des tanks à eau posés directement par dessus la chaudière et épousant la forme de celle-ci. De tels dispositifs étaient appelés "saddle tanks" par similitude avec les selles de chevaux. Le gros avantage était un réchauffage permanent de l'eau alimentaire.
Ca peut étre interssant pour nous.
 Le petit cheval, à la différence de la pompe,   peut malgré tout être activé pendant l'arrét de la locomotive dans une gare ou sous un portique de remplissage .
Il faudrait que les spécialistes du train nous renseignent, mais je crois savoir , qu'au début de la machine à vapeur, les pleins se faisaient sous un réservoir (c'est toujours là que les bandits attaquaient le train, quand j'étais petit. Maintenant avec les TGV, à part à Marseille......) , dans un lieu où il y  avait de l'eau. La ligne de chemin de fer étant d' ailleurs déviée en fonction de ces points d'eau.
Il peut aussi fonctionner pendant la marche du train .
Tout n'est pas en rapport avec le Petit Cheval" mais regardez bien comment on fait le plein en marche aprés 2 min. C'est comme avec les Canadairs!


Je vous fait partager cet excellent récit que m' envoie notre éminent confrère , Thrévithic, et qui explique bien les contraintes de la vapeur. Quand je pense que l'on trépigne lorsqu'il faut attendre 10 min pour obtenir 2 bars !!
 
En Marine les machines attelées ne sont pas nombreuses ; il s'agit souvent d'alternateurs. Ou bien des machines auxiliaires de la machine de propulsion (qui supplées à cette machine). Vrai aussi pour la propulsion Diesel ((Pompe à huile, pompe de réfrigération, « pompe » de balayage de Diesel, ...)
Ces auxiliaires sont des machines de « Route libre ».
« le rail »  je ne connais pas ; ou disons que je ne situe pas l'accouplement ; mais je  suppose que l'un des gros problèmes c'est l'encombrement ; c'est pas le cas de la Marine.

Je reviens à la Marine : J'ai connu une installation « antique » avec une pompe alternative alimentaire.
(ENMM de Nantes ; installation récupérée sur un escorteur d'escadre coulé en Loire ; sister-ship du Maillé-Brézé que l'on visite ; Quai de la Fosse).

Voici la procédure de mise en service (brièvement) :
(sortie de chantiers : chaudière(s) froide(s), électricité par le quai ou groupe électrogène)
Remplissage avec une pompe électrique (eau distillée de la bâche). Niveau haut.
Allumage au GO. (pompe GO électrique, ventilateur électrique de chauffe)
Expulsion de l'air du ballon (dégagement d'air)
Purges des surchauffeurs (fermeture au moment des premières dépenses de vapeur)
Réchauffages divers (FuelOil, machines, ...).
Vireur en service (graissage)
Avant que le niveau soit « bas » : mise en service de la pompe alimentaire alternative (PAA) (à vapeur)
C'est effectivement la première machine à vapeur qui est mise en service
Réchauffage de la machine principale et des turbos machines auxiliaires (dynamo, alimentation (TPA), FO, Ventilateur de chauffe).
Mise en service des machines auxiliaires
Paré à manœuvrer ! (il s'est écoulé 3 ou 4 heures !)
Et j'ajoute : à la « Route libre », mise en service des machines attelées.
La PAA n'était utilisée que jusqu’à' à 4 ou 5 bars. Ensuite la TurboPA prenait la relève. Vraiment pas ce qui intéresse le fonctionnement « attelé » !
Il existe aussi des accouplements débrayables ; ou des moteurs de propulsion électrique, mais c'est l'objet d'un autre déb
at.

Moralité :
Prenez bien soin de votre Petit Cheval! C'est très important. C'est comme les vrais, il faut le soigner, le "panser" dit-on pour un cheval.
Un cheval mal pansé, souffre et hennit ! Et ça , ça va contrarier la reine d'Angleterre et son « »anus horibilis" , qui a fait graver sur le fronton de son fameux Mobile Home, la non moins fameuse maxime  !
"HENNIT SOIT QUI MAL Y PANSE" !
 
Maintenant on bosse et on va dans « Calculs vapeur »! :cheers:
trinquons hello

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit cheval : histoires de .............. Empty Re: Petit cheval : histoires de ..............

Message par paterson le Dim 17 Fév 2013 - 0:02

hello tous,
sur les locos (j'y étais hier et aujourd'hui), il y a 3 types de pompes ou de "remplisseurs".
- une pompe à eau froide = eau tender >> réservoir 300 l dans la boite à fumée; C'est une turbo pompe, comprendre turbine vapeur + pompe centrifuge.
- une pompe double à eau chaude, que vous appelez "petit cheval" ou pompe attelée, et que nous appelons "la worthington".
elle est chargée d'injecter l'eau réchauffée du réservoir précédent dans la chaudière. Cette eau est réchauffée de par sa position dans la boite à fumée et par barbotage d'une partie de la vapeur d'échappement. Il y a d'ailleurs un déhuileur (résidus huile de surchauffe) sur ce circuit.
- un injecteur Giffard = eau tender >> dans chaudière, entrainée par la vapeur à 15 bar.

Nous faisons le plein du tender (30m³) fréquemment; la conso d'eau est 20m³ et le fioul lourd 2m³ aux 100kms.
paterson
paterson

Age : 72

http://www.woodpecker2ft.net

Revenir en haut Aller en bas

Petit cheval : histoires de .............. Empty Re: Petit cheval : histoires de ..............

Message par jacky241 le Dim 17 Fév 2013 - 8:51

bonjour à tous,
merci roger pour ces précisions,quand tu parles de barbotage faut il comprendre qu'une partie de la vapeur d'échappement est dirigée par un conduit dans le réservoir de 300l et quà la sortie de celui ci est plaçé le deshuileur ?
quel est le principe de fonctionnement de ce deshuileur ?
merci
cordialement
jacky
jacky241
jacky241

Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Petit cheval : histoires de .............. Empty Re: Petit cheval : histoires de ..............

Message par Invité le Dim 17 Fév 2013 - 8:56

Salut! :(
On ouvre un post sur le réchauffage et le barbottage qui sont des techniques différentes et qui n'ont rien à voir avec le petit cheval! clin d\\\\'oeil
Merci et bien cordialement!
trinquons hello

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit cheval : histoires de .............. Empty Re: Petit cheval : histoires de ..............

Message par paterson le Dim 17 Fév 2013 - 10:43

voilà "la worthington" située à l'avant Dr de la loc; elle est commandée depuis la cabine:
Petit cheval : histoires de .............. 13021710264917111

voici d'autres pompes vapeur (la boite du "décapant" donne l'échelle rire2 ):
Petit cheval : histoires de .............. 130217103248399928

dans les 2 cas, "la boule" est un réservoir d'air qui régularise la sortie de l'eau
Petit cheval : histoires de .............. 130217103424637752

Voici des modéles de construction perso (hélas, pas de moi)
Petit cheval : histoires de .............. 130217103759296254

Petit cheval : histoires de .............. 130217104009551837

Petit cheval : histoires de .............. 130217104143684061









paterson
paterson

Age : 72

http://www.woodpecker2ft.net

Revenir en haut Aller en bas

Petit cheval : histoires de .............. Empty Re: Petit cheval : histoires de ..............

Message par trevithick le Dim 17 Fév 2013 - 18:30

Je voyais pas trop comment ça marche scratch ; sauf à identifier le coté pompe avec cet "accumulateur" anti-bélier. et j'ai trouvé sur ce site une image (plan) de ce type de pompe.
http://breisch.blogspot.fr/
On voit bien les différences de section entre les deux pistons.
J'ai aussi trouvé une explication pour l'injecteur et j'apprend qu'en fait "d'injecteur" ( :comprend pas je pensais buse+clapet+ressort style Diesel) c'est un ensemble de tuyères.

L'explication est un peu rapide à mon gout; sauf pour la dernière tuyère, divergente, qui parvient à remonter la pression.
:trin:
JeanM
http://rixke.tassignon.be/spip.php?article654&artpage=3-3#outil_sommaire_5
trevithick
trevithick

Age : 72

Revenir en haut Aller en bas

Petit cheval : histoires de .............. Empty Re: Petit cheval : histoires de ..............

Message par Invité le Dim 17 Fév 2013 - 23:09

Bonsoir Paterson! :(
vous appelez "petit cheval" ou pompe attelée, et que nous appelons "la worthington".
Je crois qu'il va falloir s'entendre sur les termes! Voilà comment je comprends la chose:
-Le Petit cheval est mu par la vapeur.
-La pompe attelée est mue par un mécanisme ou renvoi pris sur la machine.
Me trompe-je?? Peux-tu nous en dire plus sur la question et éclairer notre lanterne ?? roi scratch
Merci et cordialement! clin d\\\\'oeil hello

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit cheval : histoires de .............. Empty Re: Petit cheval : histoires de ..............

Message par Malevthi le Dim 17 Fév 2013 - 23:43

Bonsoir,
Quelques photos de la 141 de Roger :

L'injecteur:
Petit cheval : histoires de .............. DSCN0071

La pompe Worthington:
Petit cheval : histoires de .............. DSCN0073

Le compresseur:
Petit cheval : histoires de .............. DSCN0072
Malevthi
Malevthi
Modérateur Vapeur

Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Petit cheval : histoires de .............. Empty Re: Petit cheval : histoires de ..............

Message par paterson le Lun 18 Fév 2013 - 0:39

KBIO a écrit:Bonsoir Paterson! :(
-La pompe attelée est mue par un mécanisme ou renvoi pris sur la machine.
Merci et cordialement! clin d\\\\'oeil hello

tu as raison, ERREUR de ma part: la pompe attelée est mue par la machine à vapeur.

et MERCI à Thierry pour la photo de l'injecteur que je n'avais pas pu montrer, à mon grand regret.
c'est une pièce en bronze de 70cm de haut
en haut à gauche = arrivée de l'eau du tender
en haut à droite = arrivée de la vapeur
les 2 sont commandées par 2 clapets avec une seule commande = un levier dans la cabine.
en bas à droite = départ de l'eau réchauffée vers la chaudière
en bas à gauche = purge du trop pein

le compresseur est bi étage.
paterson
paterson

Age : 72

http://www.woodpecker2ft.net

Revenir en haut Aller en bas

Petit cheval : histoires de .............. Empty Re: Petit cheval : histoires de ..............

Message par Invité le Lun 18 Fév 2013 - 8:41

Bonjour! :(
C'est déjà plus clair pour moi et ça sent l'huile chaude à plein nez! :D
Ce compresseur ressemble étrangement à ce que nous appelons" : Petit cheval" à notre échelle. La forme due aux deux étages sans doute .
Je présume que ce compresseur sert aux freins de l'ensemble : machine & convoi!
Cordialement! trinquons hello

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Petit cheval : histoires de .............. Empty Re: Petit cheval : histoires de ..............

Message par paterson le Lun 18 Fév 2013 - 9:55

KBIO a écrit:Bonjour! :(
C'est déjà plus clair pour moi et ça sent l'huile chaude à plein nez! :D
Ce compresseur ressemble étrangement à ce que nous appelons" : Petit cheval" à notre échelle. La forme due aux deux étages sans doute .
Je présume que ce compresseur sert aux freins de l'ensemble : machine & convoi!
Cordialement! trinquons hello

Bingo !! gagné KBIO. La loc à 2 gros réservoirs + qques petits "en tampons".
On entend souvent ce compresseur fonctionner à l'arrêt de la loc quand il remonte la pression.
paterson
paterson

Age : 72

http://www.woodpecker2ft.net

Revenir en haut Aller en bas

Petit cheval : histoires de .............. Empty Re: Petit cheval : histoires de ..............

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum